Qu’est-ce que le désamiantage ?

désamiantage

Amiante : un danger pour la santé publique

L’amiante a été utilisée en grande quantité entre les années 60 et 80. Son pouvoir isolant pour les bâtiments et ses propriétés physiques intéressantes étaient appréciés des professionnels du bâtiment. Ce fut le cas jusqu’à ce que les premiers cas de personnes contaminées par les fibres d’amiantes volatiles soient enregistrés par les autorités. Les personnes exposées ne sont pas malades tout de suite et les problèmes de santé mettent parfois 20 ans à se déclarer. Depuis les révélations de ce scandale sanitaire de l’amiante, le désamiantage des bâtiments anciens est devenu systématique.

Désamianter un bâtiment : comment ça marche ?

Le désamiantage est une procédure très stricte en raison de la nocivité de la substance. Dans le cas d’une rénovation ou d’une destruction d’immeuble, d’une maison ou d’un bâtiment quelconque, un diagnostic amiante doit être mené par un organisme spécifique agréé COFRAC. Cette première étape a pour objectif de définir le type d’amiante employé, si les matériaux sont friables ou non. Cela permet aussi de juger de l’état général de l’ensemble de la structure. Il arrive que des échantillons de l’air ambiant soient prélevés pour une analyse plus poussée en laboratoire. On étudie par la suite ce diagnostic de la présence d’amiante afin de choisir la procédure adaptée pour effectuer le désamiantage.

Les travaux de désamiantage

Un document appelé Plan de retrait ou de confinement contenant les informations relatives à la procédure de désamiantage doit être transféré aux autorités. En effet, comme expliquées précédemment, les normes sont strictes pour décontaminer les bâtiments de l’amiante. Après avoir rassemblé tous les documents obligatoires, le chantier peut commencer. Il débute par une décontamination effectuée par des unités spécialement équipées et isolées de l’air contenant des particules d’amiante. Un balisage des zones et des extracteurs d’air sont mis en place afin de permettre la réalisation des travaux. On retire l’amiante selon les procédures décrites dans le plan de retrait cité plus haut.
Tout au long du chantier, des contrôles de la qualité de l’air sont réalisés afin de garantir une sécurité optimale aux ouvriers. Après le désamiantage, il y a également des règles très précises à suivre pour la gestion des déchets contaminés par l’amiante. Ces déchets doivent obligatoirement être placés dans des conditionnements spéciaux, leur évacuation se fait par sas de décontamination puis par un transporteur agréé pour le transport de matières dangereuses. Lorsque les travaux de désamiantage sont terminés, un bordereau de suivi des déchets est remis au maître d’ouvrage puis un dossier de fin de chantier est réalisé pour le client.

Recherches populaires : Traitement des déchets, Désamiantage
Remonter